23 mars 2020 - Thines



Parce qu'il y aura un avant et un après.
Nous en parlions ensemble ce midi : que va-t-il se passer, ensuite ? On va tout recommencer, exactement pareil, ou bien on envisage -tous ensemble- une vie différente ?
Comme le Cheval Malabar dans La ferme des animaux de George Orwell, on va en faire plus, encore plus chaque jour ? Il faut rattraper le temps perdu, le moulin cassé ? On va travailler plus dur, abattre des dossiers, puis encore plus prendre l'avion, mondialisation galopante, voyage en Thaïlande pour oublier ces confinements aux relents mélancoliques ?

Aucune propagande en mes propos ni même un credo. J'ai choisi une voie, elle n'est ni la meilleure ni la plus enviable. A chacun sa voie.

En ce qui concerne l'après, il sera proposé à notre collectif d'intensifier les cultures. Une moitié pour l'auberge locale qui va ramer à trouver des fournisseurs, une moitié pour donner aux gens dans le besoin. Donc fois deux.

Et vous, quelle est votre voie ?

Archives du blog